dimanche 31 décembre 2017

C'était la semaine où... (#52)




...on a fêté Noël le 25 au soir chez la soeur de Chouchou. L'aînée de ses nièces, qui était mon Secret Santa, a eu l'excellente idée de m'offrir ce guide de city trips européens. On a bu du champagne belge (oui, ça existe!) et mangé ma première choucroute à la purée, et c'était très sympa.

...deux jours plus tard, on a remis ça chez Sunalee avec les Gron-Chevalier et M&M. Cocktails préparés à la demande par notre hôtesse, rillettes tueuses de végétarisme confectionnées par la mère de Gasparde, pizzas à la taille achetées en catastrophe chez Mamma Roma (Eccome no étant fermé contrairement à ce qu'ils m'avaient assuré le samedi précédent), salades variées, Christstollen von Carrefour, discussion qui a fait un détour inattendu par le Hitachi Magic Wand et échange de cadeaux à manger pour prolonger les réjouissances. Une soirée fort réussie de l'avis général. 

samedi 30 décembre 2017

Lectures de Décembre 2017




ROMANS
- Cette lumière que je vois (Sofie Laguna) ♥︎♥︎♥︎
- Christmas at the Little Beach Street Bakery (Jenny Colgan) ♥︎♥︎♥︎
- The dying game (Asa Avdic) ♥︎♥︎♥︎
- A semi-definitive list of worst nightmares (Krystal Sutherland) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- La femme d'argile et l'homme de feu (Helene Wecker) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Turtles all the way down (John Green) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Together (Julie Cohen) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- English animals (Laura Kaye) - en cours

BEDE/MANGA
- Chroniques d'une citoyenne engagée (Muriel Douru) ♥︎♥︎
- Les carnets de Cerise T5: Des premières neiges aux Perséides (Joris Chamblain/Aurélie Neyret) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- March comes in like a lion T7 (Chica Umino) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Flying witch T1 (Chihiro Ishizuka) ♥︎♥︎

mardi 26 décembre 2017

2017 dans le rétro




Janvier et février: Long tunnel de boulot dont la monotonie n'est rompue que par l'effroi de voir Donald Trump prendre ses fonctions et aussitôt tenter d'imposer des mesures iniques telles que le Muslim Ban. Le clavier de mon MacBook, que je viens juste de faire remplacer à grands frais, recommence aussitôt à déconner - d'abord la touche N, puis le 9. 

lundi 25 décembre 2017

Les conversations absurdes #22


MOI: Tu as vu? Je fais l'andouille sur Instagram! Je suis une andouille de Noël. 
CHOUCHOU, pragmatique: A circonférence égale, c'est toujours mieux que d'être un boudin de Noël.

dimanche 24 décembre 2017

C'était la semaine où... (#51)




...pour notre dernier escape game de l'année, à Cologne, j'ai voulu réserver une salle à thème "bibliothèque de Harry Potter": c'était 4 joueurs minimum. La salle "cirque steampunk"? 3 joueurs minimum. J'ai fini par trouver une salle faisable à 2 avec un thème pas déjà vu et revu, mais moins excitant que les autres. J'espère que ce sera bien quand même! 

...Sofia Helin a repris un Instagram de Chouchou sans le créditer. Je me doute que c'est par ignorance des usages plutôt qu'autre chose, mais zut.

vendredi 22 décembre 2017

[BRUXELLES] Avant-première de "Bron/broen" saison 4 au Bozar




Du 14 au 19 décembre, le Bozar accueillait "Are you series", un festival international dédié aux séries télé. Grands fans de "Bron/broen" (sans conteste ma série préférée des dix dernières années), nous ne pouvions pas manquer cette occasion de voir en avant-première les deux premiers épisodes de la saison 4 qui sera diffusée à partir du 1er janvier, mais aussi de rencontrer les deux acteurs principaux Sofia Helin et Thure Lindhart. Nous nous sommes donc inscrits sur le site pour la projection gratuite de dimanche dernier. A partir de 19h, le Bozar offrait un apéro aux participants à l'événement - enfin, le bar était payant, mais on n'allait pas chipoter. Après avoir déposé nos manteaux au vestiaire, mangé deux bouts de quiche, bu un verre de vin blanc et fait des Photomaton dans la cabine publicitaire, nous sommes allés nous installer dans la salle une demi-heure avant le début pour être sûr d'avoir de bonnes places - j'aime bien être près de l'écran au cinéma, genre au 5ème rang, et là, en plus, c'était nécessaire pour avoir de bonnes photos de l'interview d'avant la projection. 

jeudi 21 décembre 2017

Le plaid islandais




Trois ans et demi que je n'avais pas touché un crochet. Non que je me sois lassée, mais au bout d'un moment, on ne sait plus trop quoi faire de sa propre production. Et puis, la belle laine revient cher. Et je ne suis pas assez sociable pour me joindre au très actif et très sympathique collectif de yarn bombing qui sévit à Bruxelles. Mais cette année, l'hiver approchant, j'ai eu très envie de me faire un mini-plaid, une petite couverture très douillette à poser sur mes jambes pendant que je lis.

mercredi 20 décembre 2017

My best of Toulon 2017




Quand je dis "Best of", entendons-nous bien: je n'ai pas tout testé. Il ne s'agit pas d'un palmarès exhaustif, juste des adresses que j'aime, que je fréquente régulièrement et que je suis prête à recommander les yeux fermés. Toutes se situent dans le centre-ville et sont à distance de marche les unes des autres. J'actualise cette liste d'année en année. 

DEJEUNER
Cuisine italienne sublime; pâtes maison préparées le jour même avec des produits importés d'Italie,  et pizza napolitaine dont la recette figure au patrimoine de l'Unesco. Le restaurant se double d'une épicerie. Personnel adorable. Terrasse aux beaux jours. 
Cuisine fraîcheur avec les produits du marché voisin. Déco fantaisiste et colorée. Plats légers et souvent inventifs. Mais le meilleur, ce sont les desserts de Gilles, que l'on peut également savourer l'après-midi avec un thé Mariage Frères ou un chocolat chaud maison. Terrasse presque toute l'année. 

mardi 19 décembre 2017

Les conversations absurdes #21


CHOUCHOU: D'ailleurs, la bataille de Waterloo a en réalité eu lieu à Braine-l'Alleud. Mais les Anglais n'arrivaient pas à prononcer ce nom-là.
MOI (chantant sur un air d'Abba): Et puis "Braine-l'alleud, I was defeated you won the war", ça sonnait moins bien.

lundi 18 décembre 2017

"Dark", la série fantastique qui retourne les méninges


Dans une petite ville d'Allemagne de l'Ouest perdue au coeur d'une épaisse forêt, plusieurs disparitions d'enfants exacerbent les tensions qui existent depuis toujours entre quatre familles locales. Très vite, il apparaît que le problème se répète tous les 33 ans, et qu'il est probablement lié à la centrale nucléaire voisine sous laquelle passe un dédale de souterrains...

J'ai lu plusieurs articles qui comparaient "Dark" à "Stranger things", alors que franchement, le seul point commun entre les deux séries, c'est qu'une partie de "Dark" se déroule dans les années 80 avec son cortège de tubes sautillants et d'objets emblématiques tels que le Rubik's Cube ou les Raiders. Et, oui, "Dark" aussi est une série fantastique - dans les deux sens du terme. Mais ici, l'élément surnaturel n'est pas une fin en soi: c'est juste un ressort narratif qui permet de mettre en scène un étourdissant ballet psychologique et d'illustrer le principe déterministe selon lequel l'Homme est incapable d'échapper à sa propre nature.

dimanche 17 décembre 2017

C'était la semaine où... (#50)




...je suis allée au Serendip Spa pour mon dernier massage de l'année, pas avec M. Oh cette fois mais avec une jeune femme qui, bien que tout à fait compétente, tenait absolument à me parler. Or, même si je n'ai pas eu le coeur de la rabrouer, je ne me détends bien que dans le silence. La prochaine fois, ce sera M. Oh ou rien. 

...comme je passais au Nong Cha me ravitailler en You Zi Hua Cha, j'ai eu une longue et intéressante conversation avec la propriétaire sur les pu'erh vieux, l'impossibilité de dater du thé chinois au-delà de 30 ou 40 ans et la très maigre probabilité qu'il en existe réellement qui ait un siècle. 

vendredi 15 décembre 2017

Le quizz des autres possibles




Le prénom que vous auriez voulu porter: Zoé. Ce n'est pas mon prénom préféré (cette palme-là revient à Gabrielle et Héloïse ex-aequo), mais je trouve que j'ai une tête et un caractère de Zoé, ne me demandez pas pourquoi. 

L'époque à laquelle vous auriez aimé naître: Juste après la Seconde Guerre Mondiale, comme mes parents. Le temps de devenir adulte, j'aurais bénéficié de droits corrects, de la pilule contraceptive, d'un confort domestique décent, du plein emploi et du tourisme de masse, sans savoir à me soucier du réchauffement climatique et autres limites de la croissance. 

mercredi 13 décembre 2017

[MONS] David LaChapelle: After the Deluge aux Beaux-Arts




De David LaChapelle, je ne connaissais que ses photos les plus célèbres, celles où il mettait des célébrités en scène dans des images ultra-colorées et provocatrices. Mais ça, c'était avant qu'il ne visite la chapelle Sixtine, en 2006, et que son travail ne prenne un tournant radical pour s'orienter davantage vers le mysticisme et la nature. 

mardi 12 décembre 2017

En 2017, la vie aura-t-elle eu plus d'imagination que moi?



Du temps où je tenais un journal papier, j'avais l'habitude, chaque fois que je commençais un nouveau carnet, de l'ouvrir vers le dernier quart et d'y noter mes grandes interrogations du moment en me demandant où j'en serais une fois arrivée à cette page, des mois plus tard. Puis je n'y pensais plus, et chaque fois que j'arrivais à la page en question, je m'émerveillais du chemin parcouru depuis le début de mon carnet, des préoccupations dont je me faisais une montagne et qui s'étaient envolées entre-temps, des choses qui me semblaient sans importance sur le coup et qui avaient pris une place énorme dans ma vie. L'évolution était presque toujours inattendue, parce qu'apparemment, la vie a beaucoup plus d'imagination que moi. 

dimanche 10 décembre 2017

C'était la semaine où... (#49)




...j'ai craqué et acheté mon premier guide sur Hong-Kong et Macao pour préparer les vacances de l'automne prochain. Depuis le temps que j'en rêve, je vais le mitonner aux petits oignons, ce voyage!

...la secrétaire de ma dentiste m'a appelée pour me dire de venir à 11h30 plutôt qu'à 11h45 au nouveau cabinet, mais je suis passée à 11h50. La machine à carte ne fonctionnait pas encore et je n'avais pas mon chéquier; j'ai dû payer en liquide. La feuille de soins ne pouvait ni être télétransmise directement à la CPAM, ni même émise tout de suite pour que je l'emporte. Et une fois à l'autre bout de la ville, je me suis aperçue qu'elle avait oublié de me rendre ma carte Vitale. Je n'ai même pas râlé: je suis prête à accepter bien pire que ça pour un détartrage sans douleur. 

jeudi 7 décembre 2017

Nouveaut(h)é: Chocolat-oranges confites de Maison Bourgeon




Cette année, j'ai été particulièrement sage dans mes achats de thé, me contentant de renouveler mon stock de Yu Zi Hua Cha et de deux ou trois autres variétés que je bois régulièrement. Pour le reste, j'ai tapé dans mes monstrueuses réserves - qui ont bien baissé mais restent encore trop importantes à mon goût. Et puis, en fin d'année, j'ai un peu craqué. 4 sachets de 50g chez Lupicia en octobre; un calendrier de l'Avent Theodor en novembre, et la semaine dernière, deux nouvelles variétés de la Maison Bourgeon. Mais c'est un fournisseur "de chez moi" (enfin, plus exactement, basé à Salon-de-Provence), et la vendeuse était tellement enthousiaste que je me suis laissée tenter. Je n'ai pas encore goûté l'infusion à droite sur la photo; en revanche, j'ai déjà bien pioché dans le paquet de thé noir chocolat-oranges confites que je m'en vais vous présenter.

mercredi 6 décembre 2017

Envies de décembre




aller bruncher au Comptoir Rodin
préparer des potatoes avec cette recette
tester ce velouté de chou Romanesco
acheter ce set de raclette à la bougie
regarder la série de Zabou Breitman, "Paris etc"
prendre des places pour les prochains concerts des Brigitte et d'Etienne Daho
me procurer le grimoire de Willow Rosenberg
essayer le nouveau jeu de piste d'Escape Prod
réserver un escape game sympa à Cologne
me remettre au crochet pour réaliser ce "plaid islandais"
apprendre à faire des stories sur Instagram
remplacer mes produits ménagers par du vinaigre blanc
me trouver un MOOC (ou deux) à suivre pendant l'hiver

lundi 4 décembre 2017

2017, année faussement immobile




La fin de l'année approchant, et mes tendances naturelles étant ce qu'elles sont, j'ai commencé à dresser un bilan de 2017. Et au premier abord, il n'était pas très excitant. Je me suis dit que ça avait été une année où rien n'avait bougé dans ma vie. Je fais le même métier depuis 23 ans; je vis dans les mêmes apparts depuis respectivement 15 et 9 ans; je suis avec le même mec depuis 11 ans. Entre le 1er janvier et le 31 décembre, tout ce que j'aurai réussi à faire, c'est gagner quelques kilos surnuméraires, perdre quelques centimètres de cheveux et m'éloigner encore davantage de ma famille. Tu parles d'un accomplissement. 

dimanche 3 décembre 2017

C'était la semaine où... (#48)




...malgré une pluie battante et le fait que Chouchou ne bossait pas à la maison ce jour-là, je suis allée finir la relecture du tome 3 d'"Archer & Bennett" au Living Room avec un monstrueux scone à l'abricot.

...mon TGV arrivait à Toulon à 18h40. Le bus et le TER que j'aurais pu prendre pour rallier Monpatelin partaient tous les deux à 18h40. Théoriquement, j'aurais donc dû les rater et devoir attendre l'un ou l'autre des suivants. Mais, magie de la ponctualité SNCF! Mon TGV avait à peine 10 mn de retard et le TER une bonne demi-heure; j'ai donc pu le prendre tranquillement et arriver chez moi plus tôt que si les trains avaient tous été à l'heure.