mardi 6 septembre 2016

Questomatica: Wake up!




J'avoue, j'ai attendu le tout dernier moment pour réserver un escape game à Amsterdam: comme ils facturent tous à l'heure et non par joueur, ça revenait super cher à deux seulement. Mais j'avais repéré la salle "Wake up!" de Questomatica qui me tentait beaucoup, et qui est assez réputée parmi les pros et les amateurs expérimentés - et l'avant-veille du départ, comme il restait encore un créneau le dimanche matin, mon envie l'a emporté. Dans les minutes qui ont suivi mon paiement, je me suis rendu compte que les locaux de Questomatica se trouvaient à environ 5 minutes à pied de notre appartement Air B'n'B, et je me suis dit que c'était un signe! Restait à voir si la salle serait à la hauteur de mes espérances et si on parviendrait à s'en dépatouiller à deux... 

Dans "Wake up!", les joueurs pénètrent dans le sommeil de Matilda, une petite fille de sept ans à l'imagination particulièrement vivace. Mais voilà: ses rêves se sont mis à dérailler, et tant que son univers onirique ne sera pas revenu à la normale, Matilda ne pourra pas se réveiller. En revanche, elle est en mesure d'aider les joueurs en leur envoyant des indices à l'aide de son miroir magique... Intrigant comme thème, non? Et je peux vous assurer que le jeu est à la hauteur de ces prémisses. 

Une des choses que j'ai préférées, c'est l'excellente utilisation du son, avec une musique enfantine tantôt gaie tantôt inquiétante, entrecoupée ça et là par les chuchotements de Matilda, mais aussi celle de la lumière qui s'allume, s'éteint ou varie au fil des découvertes des joueurs. Deux moyens simples mais très efficaces d'installer une atmosphère et de mettre subtilement la pression alors que le décor de chambre d'enfant est, lui, tout gentillet à première vue. 

Au-delà de son ambiance particulière, "Wake up!" offre un excellent gameplay avec zéro cadenas et codes, très peu de clés, une tripotée de puzzles aussi originaux que ludiques, des mécanismes complètement automatisés et un principe directeur vraiment amusant une fois qu'on l'a compris. A deux, nous avons réussi à en sortir en 55'55" avec peu d'indices, et nous n'avons jamais eu l'impression qu'il nous manquait des bras ou des cerveaux (cela dit, la salle est conçue pour des équipes de 2 à 4 joueurs seulement, alors qu'en France, la taille standard est plutôt 3-5 voire 3-6). 




Nous avons adoré cet escape game et nous mijotons déjà de revenir à Amsterdam pour tester l'autre salle de Claustrophobia sur un thème "jeux d'arcade des années 80-90", quitte à faire l'aller-retour dans la journée depuis Bruxelles!

Foelistraat 16
Amsterdam

Aucun commentaire: