dimanche 7 août 2016

[TOULOUSE] Enigma Escape: Oh no, zombies!




L'été dernier, lorsque nous avions testé (et adoré) les deux premières salles d'Enigma Escape, notre maître de jeu nous avait mis l'eau à la bouche en nous parlant de leur troisième scénario en préparation, et nous nous étions dit qu'il faudrait absolument revenir le faire. Parole tenue cet après-midi...

Comme son nom le laisse supposer, "Oh no, zombies!" possède un thème post-apocalyptique. Derniers survivants de la race humaine changée en morts-vivants, nous débarquons chez un professeur qui aurait inventé un vaccin. Mais à notre arrivée, catastrophe! Nous sommes mordus à notre tour. Avant de nous transformer irrémédiablement, nous devons trouver le précieux vaccin ainsi que des armes pour affronter les zombies qui encerclent la maison. Nous ne disposons à la base que d'un pauvre petit quart d'heure, mais neuf objets dissimulés dans la salle nous permettent chacun de récupérer cinq minutes supplémentaires. Notre mission est donc triple, pour trois fois plus d'adrénaline! 

Quelques petites choses que je peux dire sans spoiler le jeu pour les futurs participants... 
- L'ambiance est stressante à souhait, non seulement à cause du chrono habituel mais de par les zombies qui rappellent périodiquement leur présence à l'extérieur. La déco est recherchée et bien foutue, surtout dans les phases de milieu et de fin. 
- Les mécanismes de jeu sont, pour la plupart, des choses que Chouchou et moi avions déjà vues dans d'autres salles, avec notamment un élément que je déteste car je ne peux absolument pas participer à le "résoudre". C'est d'ailleurs la seule chose sur laquelle notre équipe a vraiment buté et perdu du temps cette fois. 
- Dans l'ensemble, les énigmes sont d'un niveau assez élevé, bien que faisables et pas du tout tirées par les cheveux comme on en trouve parfois. J'ai apprécié la présence de plusieurs passages collaboratifs, où tous les joueurs doivent vraiment travailler ensemble pour franchir un obstacle. 




Nous avons réussi à sortir à 55 secondes de la fin du chrono, mais en ayant transpiré un maximum! 

Plutôt qu'à de vrais débutants, je conseillerais ce scénario à des joueurs ayant déjà fait au moins un ou deux autres escape games et acquis les bases en matière de fouille, de communication et de résolution d'énigmes. Notez également que "Oh non, zombies!" est réservé aux plus de 16 ans. 

Pour avoir testé pas mal d'escape games dans différentes villes et plusieurs pays depuis maintenant 3 ans, je commence à être un peu blasée. Plusieurs fois ces derniers mois, j'ai été déçue par des scénarios trop faciles, mal fichus, entièrement basés sur des cadenas ou bricolés avec trois bouts de ficelle. Mais avec Enigma Escape, le plaisir de jeu est toujours au rendez-vous. Du coup, nous allons nous précipiter pour tester leur 4ème salle, la plus récente à ce jour: "Braqueurs amateurs". Ce sera dimanche prochain, et je ne manquerai pas de vous faire un compte-rendu!

34 rue Bayard 
31000 Toulouse

1 commentaire:

Maiko a dit…

Et bien moi j'attends ton compte-rendu avec impatience ;)
J'aime beaucoup cet escape suite à la première salle testée l'été dernier (le bureau de Pierre Rousseau) (grâce à ton article d'ailleurs !). J'ai trouvé le décor et le scénario bien mieux ficelés que ceux de la première salle que j'avais testée.
Et je vais bientôt faire celui de la cellule :)