mardi 19 mai 2015

Opération sabotage de régime en Helvétie (2/4)




Commencer la journée par un brunch maison: fromages suisses, charcuterie, pain aux céréales, tresse, assortiment de confitures et de pâtes à tartiner, miam! Après le quasi coup de soleil d'hier, ça fait un peu bizarre d'enfiler des collants en laine et de sortir le parapluie, mais soit. Le chic suisse: Marika nous donne rendez-vous devant les poubelles de sa rue. "Prends à droite. De toute façon, on est en Suisse: c'est TOUJOURS à droite." L'escape game I-docens est bien planqué au bout d'un chemin boueux qu'on ne peut remonter qu'à pied. Une heure et demie à courir d'une pièce à l'autre de cet ancien abri militaire, mais au final, nous parvenons à récupérer la clé USB sur laquelle sont écrits tous les noms des participants, hourra! Et les novices de notre équipe ont adoré, ce qui est l'essentiel. (article à venir) Par contre, sous ce déluge, pas question de faire la géocache de la cascade qui semblait pourtant sympa.





De retour à Vevey, nous errons dans les rues aux pavés luisants de pluie à la recherche d'un endroit sympa où boire un truc chaud, et après plusieurs déconvenues, nous finissons au café littéraire près de l'Alimentarium. Le chocolat chaud n'est pas bon du tout, mais l'endroit se révèle fort agréable, et nous y passons près de deux heures à bavarder.





Même à demi planquées par le brouillard, les montagnes sont magnifiques. Marika championne de photobombing (elle a tout appris à Benedict Cumberbatch). Elle me prête son bracelet connecté pour que je puisse tester, en m'ordonnant de marcher au moins vingt minutes le soir pour ne pas pourrir sa moyenne. Résultat, une fois rentrée chez Lady Pops, je fais les cent pas dans le salon. Histoire de faire semblant d'avoir une alimentation équilibrée, la maîtresse de maison nous prépare une soupe fabuleuse: une chaudrée au poulet, chorizo, épinards et crème de maïs, recette de la blogueuse Trois fois par jour. Chouchou en engloutit 3 assiettes, tandis que je me restreins à 2 - malgré quoi je n'ai plus beaucoup de place pour la tarte aux pommes préparée avec amour par Miss A. Compteur calorique de la journée: moins pire qu'hier, mais clairement, la malnutrition ne nous guette pas. 

Aucun commentaire: