vendredi 3 avril 2015

Leavin Room - Au Pays des Merveilles




Je voulais profiter de notre passage à Paris, le week-end dernier, pour organiser un autre escape game avec le plus de copains possible. Problème: à deux équipes, nous avions besoin d'autant de salles pour jouer en simultané, et comme je m'y suis prise un peu tard pour réserver, il ne restait plus des masses de possibilités dans le créneau qui m'intéressait! Sur les 10 escape games parisien, un seul avait encore deux salles disponibles samedi dernier, et avec des énigmes différentes. Du coup, on ne pourrait pas parler de compétition entre les équipes, mais les thèmes avaient quand même l'air sympa. Chouchou, Eve (qui avait fait la Zen Room de Hint Hunt avec nous en octobre dernier) et Hélie (novice complète) nous sommes donc inscrits pour tenter la "Pays des Merveilles", tandis qu'Autre Moi et Choco (également rescapées de la Zen Room) entraînaient Junior, Vince et Vaness dans la "Tour du Monde" basée sur les aventures de Philéas Fogg.

Une fois encore, difficile de parler du jeu sans spoiler, mais je vais quand même essayer. La "Pays des Merveilles" est basée sur le dessin animé de Disney plutôt que sur le roman original de Lewis Carroll. En termes d'accessoires et de recherche dans le décor, c'est de loin le plus bel escape game que nous avons fait - la salle est magnifique et donnerait presque envie de s'installer pour prendre le thé au lieu de s'agiter en tous sens à chercher Alice. Car oui, petite originalité du jeu: ici, il ne s'agit pas de s'échapper en moins d'une heure, mais de retrouver l'héroïne en moins d'une heure. Au lieu d'un écran à cristaux liquides pour afficher le chrono et les indices, nous avions la voix d'Alice elle-même qui nous guidait à certains moments et nous indiquait le décompte de temps toutes les 10 minutes (puis plus souvent sur la fin). 

Quant aux énigmes, ce que nous avons fini par surnommer Le Grand Classique était toujours présent, tout comme les cadenas dont il faut se casser la tête pour découvrir le code, mais à côté de ça, j'ai beaucoup apprécié de n'avoir pas une tonne d'appareils électroniques à utiliser (c'est arrivé dans un autre escape game où il y en avait vraiment beaucoup, et comme je suis nulle avec ces trucs-là, je me suis sentie un peu inutile...). A la place, quelques épreuves de dextérité vraiment hyper originales et très raccord avec le thème de la salle. Et l'avantage si vous avez deux mains gauches, c'est que tous vos coéquipiers ne seront pas forcément dans le même cas, et que vous pourrez leur déléguer les manips délicates pour vous concentrer sur des épreuves plus cérébrales! 

A la fin de l'heure, nous avions le dernier code et Hélie l'avait déjà composé deux fois sans réussir à ouvrir la prison d'Alice. Deux nouvelles tentatives ont été nécessaires pour réussir à la délivrer, et à ce stade, le chrono s'était arrêté depuis une vingtaine de secondes - grosse frustration! A un cheveu près, nous aurons donc fait partie des 50% de joueurs qui échouent dans cette salle. L'équipe VIP, dans la salle voisine, a de son côté manqué de 2 ou 3 minutes pour finir, mais avec une partie encore plus difficile: 33% de taux de réussite. Cela dit, tout le monde s'est franchement marré, et nous prévoyons déjà de revenir en inversant nos salles! A noter également que Leavin Room propose une troisième salle appelée Le Cube, et conçue pour être faite seul(e) ou à deux - c'est la première du genre dont j'entends parler, et j'avoue qu'une expérience en solo ne me déplairait pas à l'occasion...

28 bis, bd Pereire
75017 PARIS

Aucun commentaire: