lundi 4 août 2014

"Park Avenue"


"En épousant Merrill par amour, le jeune avocat Paul Ross est entré dans le clan Darling avec tout son cortège de privilèges: un appartement sur Park Avenue, un job en or, des week-ends dans les Hamptons, et des soirées avec le tout-Manhattan. Mais bientôt, Wall Street plonge, et les grandes banques menacent de s'effondrer. Un scandale vient éclabousser la famille Darling, la propulsant sous les feux des médias, et Paul doit choisir son camp. Sauver sa peau en trahissant sa femme et les siens ou les protéger coûte que coûte..."

En l'espace de quelques jours, durant le week-end de Thanksgiving si cher aux Américains, on assiste à la chute d'une famille de la haute société new-yorkaise à travers de nombreux points de vue pas forcément liés a priori, mais qui finissent tous par se recouper. L'histoire est bien construite, savamment rythmée et presque aussi prenante qu'un thriller. Ancienne analyste chez Goldman Sachs, l'auteure maîtrise son sujet à fond mais parvient à ne pas perdre le lecteur dans les méandres techniques de la finance. Si elle traite ses personnages sans complaisance excessive, elle sait malgré tout ne pas tomber dans la caricature, et on se surprend à se demander ce qu'on ferait à la place de Paul Ross, le Candide confronté à un terrible dilemme moral. Un roman qu'on a du mal à lâcher avant la fin, ce qui en fait une parfaite lecture de vacances!

3 commentaires:

stephanie brink a dit…

dommage qu'il soit si cher !

ARMALITE a dit…

...7,60€, tu trouves ça cher pour un livre? O_O

Cécile de Brest a dit…

C'est marrant, ça me fait penser à une série que j'ai vue il y a quelques années, Dirty sexy money...mais le nom du héros n'est pas le même, pourtant dans la série, il s'agissait aussi d'une famille richissime, les Darling et de leurs démêlées en tout genre réglées par leur gentil avocat. Bref, je vais me pencher sur ce roman !