vendredi 11 janvier 2013

Pretty in pink


Si j'ai tendance à détester les clichés de genre ("les hommes ne savent pas écouter", "les femmes sont incapables de lire une carte routière"), il en est un auquel je dois bien admettre avoir toujours souscrit. Chaque fois qu'il se produit un évènement majeur dans ma vie, je fonce chez le coiffeur. Quand je suis partie à Toulouse pour mes études, je me suis ainsi retrouvé avec une splendide permanente de caniche sur cheveux roux mi-longs. Quand j'ai divorcé et filé aux Zuess sur un coup de tête, j'ai réclamé les cheveux de Roxy du comics Gen13, roses devant et violets derrière. La coiffeuse n'a pas voulu que je garde ma longueur et me les a coupés au carré; puis, comme elle n'avait pas les bonnes couleurs, elle m'a fait du rouge devant et du mauve derrière. Le résultat n'était pas très heureux. Quand j'ai appris la maladie de mon père, je suis revenue à ma couleur naturelle que je n'avais pas vue depuis plus de 20 ans - un acte de sobriété capillaire que me semblait exiger la gravité de la situation. Maintenant qu'il est décédé et que je m'efforce de sortir de ma période de grand chagrin, j'avais envie de quelque chose de VRAIMENT fun.   

Au début de l'été dernier, j'avais flashé sur le principe du ombré hair, sauf que je ne voulais pas une teinte naturelle dans le bas, mais plutôt du rose... ou du turquoise... ou du violet... enfin, un truc qui pète. J'ai demandé à mes copines bruxelloises si elles connaissaient un coiffeur capable de faire du super boulot en coloration. La Princesse et Sara m'ont répondu qu'elles allaient toutes les deux chez Wakko, et qu'elles en étaient très contentes. Je suis passée au salon début octobre; ma dernière couleur datait de juillet et Fabian m'a conseillé d'attendre encore quelques mois pour qu'elle soit estompée au maximum. Au final, c'est donc pour hier à 15h que j'avais pris rendez-vous avec Fred. J'avais apporté une photo de ce que je voulais, histoire d'être certaine qu'on soit bien sur la même longueur d'ondes. Fred a pris le temps de m'interroger sur mes desiderata exacts, et de m'expliquer les contraintes avec lesquelles il fallait composer. 

J'ai eu droit à deux applications successives de produit décolorant de la marque Joico, pour 45mn de temps de pose à chaque fois. Autant dire que j'ai un peu regretté de n'avoir emporté davantage de lecture (pas que je déteste regarder des jolis garçons torsepoil, mais GQ et Têtu, ça ne m'intéresse pas plus que ça). En plus, je ne devais pas tourner la tête; je suis donc restée pas loin de deux heures avec le port gracieux de Robbie le Robot. Mais le produit utilisé est beaucoup moins violent que les produits qu'on trouvait sur le marché il y a quelques années: il contient une huile qui préserve le cheveu et évite de se retrouver avec une botte de foin sur la tête. Ca valait donc bien le coup de se montrer un peu patiente - et raide, très raide. Après ça, passage au bac; pas moins de trois shampoings suivis d'un soin pour refermer les écailles et d'un autre soin reconstituant à la kératine. Enfin, on est passé à la pose de la colo rose elle-même. 20 mn d'attente, re-shampoing, re-double soin. Séchage naturel et, pour parfaire le résultat, raccourcissement de ma frange qui commençait à me donner l'allure d'un Yorkshire. Quand je suis sortie de là, il était 19h30, et j'étais plus pauvre de 130€ (140, même, avec le pourboire), mais ravie. 



Evidemment les photos sont moches à cause du manque de lumière à l'heure où elles ont été prises, 
mais je tâche d'en faire d'autres ce week-end!

La colo rose commence plus haut que je ne le voulais, et la transition n'est pas aussi subtile que je l'espérais. Ce n'est pas très grave, car la couleur ressort vraiment bien, et du coup, la décolo durera plus longtemps au fur et à mesure que mes cheveux pousseront et que j'en couperai les pointes. Mes longueurs sont très peu abîmées; au toucher, je ne sens pour ainsi dire aucune différence avec mes racines. Pour que le rose ne s'estompe pas trop vite, je dois faire le moins de shampoings possible. Jusqu'ici, je me lavais les cheveux tous les 2 ou 3 jours; je vais tenter d'augmenter cet intervalle d'une journée en recourant à du shampoing sec sur les racines entre deux. Fred m'a prévenue que la couleur se fixerait mieux la deuxième fois, et encore mieux la troisième. A la base, je ne pensais pas garder ça très longtemps, mais je suis tellement contente du résultat et tellement emballée par l'accueil reçu chez Wakko que j'envisage maintenant de renouveler la couleur jusqu'à élimination de la décolo, ce qui devrait prendre un certain temps vu que je coupe seulement 5 cm de pointes tous les 6 mois. Quand j'en aurai marre du rose, j'essaierai sans doute le violet, qui devrait facilement pouvoir s'appliquer par-dessus un rose délavé sans nouvelle décolo. 

Voilà, j'ai bientôt 42 ans et les cheveux roses, mais je m'en fous, j'adore ça!

De Wakko Kapper
Place de Dinant 1
1000 Bruxelles
Tel: 02 503 05 97

26 commentaires:

Tasha a dit…

Et ça te va super bien! Cela te donne un coup de jeune (non que tu faisais vieille, je te rassure), un coup de peps, c'est superbe! Et c'est très doux en tout cas sur les photos, pas du tout flashy ou agressif. En revanche, quelle patience chez le coiffeur, moi qui trépigne pendant l'heure un quart que j'y passe pour masquer mes cheveux blancs (42 ans itou)...

Pillapon a dit…

Wouah tu es rayonnante ! :) Quel plaisir de te découvrir ainsi, toute jolie, de bon matin !
Passe une belle journée,
Camille

funambuline a dit…

Tu tombes à pic, hier j'ai découvert, chez Lush "c'est la base", une crème à la menthe faites pour le cuir chevelu, à mettre à sec, juste sur la tête (pas sur les cheveux) et qu'il suffit de rincer ensuite (après 15 minutes). Du coup, pas de shampooing sur les cheveux. L'effet est un peu surprenant la première fois (le cuir chevelu devient tout frais avec la menthe pendant quelques minutes). Me suis réveillée ce matin avec une crinière hyper saine.

C'est peut-être une solution pour espacer tes shampooing.

ARMALITE a dit…

L'idée est intéressante, même si de l'eau doit forcément couler sur les cheveux quand tu rinces (ou alors, tu es nettement plus adroite que moi) (ce qui n'est pas impossible, car je suis très à gauche) (ha ha).

Akroma a dit…

J'adore, cela te va très bien. Ça fait un moment que j'hésite mais cela fait bien dix ans que je n'ai pas touché à mes cheveux, et je suis hyper rigide niveau routine capillaire.
C'est la base est un soin, tu fais normalement un shampoing après... mais c'est sur qu'il fait du bien au cuir chevelu.

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

J'adooooore!!!!!!!

Ness a dit…

C'est super!

sara a dit…

Wow ! C'est vraiment super ! ça donne envie en tout cas et ça te va à ravir ! Tu es magnifique et ça te donne en effet un coup de peps qui doit faire un bien au moral.
Moi aussi quand je suis au comble de l'angoisse j'ai tendance à changer de tête :o)

EmilieSunny a dit…

C'est plein de bonne humeur, j'adore!

Anonyme a dit…

Ahah,c'est sympa!
Pour t'habiller,est-ce que tu vas éviter certaines couleurs ou tu t'en fous?

Anneso

ARMALITE a dit…

Anneso: j'ai une garde-robe assez cohérente niveau couleurs: du noir, du gris, du rouge, du rose foncé, du turquoise et du violet, essentiellement (même si je commence à acheter quelques trucs émeraude). Donc, je pense que tout devrait à peu près aller avec mes nouveaux cheveux!

Laure a dit…

Dès que j'ai vu ta photo: sur mon visage s'est dessiné un gros gros sourire. Si je n'étais pas aussi coincée avec mon petit carré blond j'adorerais ... mais qu'est-ce que j'adorerais (et je pèse mes mots, ma grand-mère me reprend sans cesse: "on n'adore que Dieu"), je disais donc que j'adorerai OSER !
Cette nouvelle couleur est tellement dans le ton "rebelle, intelligent et si libre" que je trouve à ton blog!

Isa a dit…

J'aime beaucoup. Ça fait un moment que j'hésite à tenter le ombré, mais je ne suis pas sûre de partir sur une couleur, j'aurais trop peur de m'en lasser. Et si tu trouves une bonne marque de shampoing sec, je suis preneuse !

ARMALITE a dit…

Laure: ouah, ça, c'est du compliment :-D
Isa: le Klorane est bien.

nelly p a dit…

C'est sympa, par contre, j'aurais bien vu une mise en pli pour casser un peu l'effet de délimitation trop marqué à l'horizontale.

LesPetitsRiens a dit…

Yeah! T'as eu raison de le faire !
^_^

Maerie a dit…

Superbe! J'aime vraiment beaucoup! (Et je suis pareil pour le coiffeur, un événement qui me bouscule et j'ai envie de changer de tête!)

Unetassedebeauthe a dit…

Waouw !
Fan de chez fan de cet ombré pinky !
42 ans ! NOOOOOON, impossible !!!
Vous/ tu ne les fais pas.
Impossible.

ARMALITE a dit…

Le tutoiement est bienvenu, ça m'aide à me sentir aussi jeune que j'en ai soi-disant l'air ^^

nelly p a dit…

En tout cas, je me suis toujours demandée comment tu faisais pour ne pas avoir une seule ride ou ridule. C'est assez frappant en regardant les photos... Tu n'as pas l'air de trop te maquiller non plus...

ARMALITE a dit…

Je ne me maquille quasiment jamais. J'ai le visage nu sur la plupart de mes photos. Et même si je commence à plisser un peu autour des yeux quand je souris, j'ai en effet très peu de rides. Le secret: les kilos en trop, qui tendent bien la peau sur les bonnes joues, et je fuis le soleil religieusement depuis l'âge de 16 ans, ne sortant jamais sans une couche d'écran total au moindre rayon de soleil.

nelly p a dit…

Ça me donne de l'espoir et mon chéri étant belge, je risque de garder un teint bien blanc pour longtemps ! Le fait de plisser un peu autour des yeux donne du caractère à un visage, je trouve. Ce qui me stresse en ce moment, c'est l'arrivée de mes premiers cheveux blancs...

ARMALITE a dit…

Boah un pti coup de teinture et on n'en parle plus ^^ Je commence à en avoir aussi, m'en occuperai quand ils deviendront un peu trop nombreux!

diane cairn a dit…

ah bah la c'est le blog le rose et le noir incarné ou devrait on dire incapilarisé, cela te va à ravir, des bises et bonne année

funambuline a dit…

Armalaïte : oui, de l'eau coule sur tes cheveux, mais ils n'auront pas eu de shampooing. Ce que je fais du coup, c'est enduire le cuir chevelu de "c'est la base" et les longueur d'après-shampooing pour cheveux abîmés. Du coup ils sont soignés sans être lavés.

Mais c'est surtout que je ne supporte pas la vision de mes cheveux ne serait-ce qu'un tout petit peu gras.

ARMALITE a dit…

Le shampoing sec à l'ortie de Klorane est d'une efficacité impressionnante, je n'ai pas mouillé mes cheveux depuis jeudi soir...