mardi 8 janvier 2013

"Les revenants" saison 1




Dans une petite ville de montagne sise autour d'un barrage, plusieurs personnes mortes depuis des années refont leur apparition. Elles viennent juste de se réveiller, présentent la même apparence que de leur vivant et ne se souviennent de rien, pas même des circonstances de leur disparition. Pourtant, toutes sont décédées de manière violente, avant le terme naturel de leur existence. Elles n'ont qu'un désir: reprendre la place qui était la leur autrefois. Mais même quand il peine encore à faire son deuil, leur entourage a reconstruit sa vie en leur absence. Leur retour suscite donc moins de joie qu'il ne déclenche de problèmes - d'autant qu'il s'accompagne de phénomènes troublants: pannes d'électricité, grouillements d'insectes, baisse inexplicable du niveau d'eau dans le réservoir, animaux morts noyés en masse... 

Malgré des critiques dithyrambiques, j'ai hésité un petit moment avant de me lancer dans cette série française dont la 1ère saison, produite par Canal+, compte huit épisodes d'une heure environ. Je n'ai jamais aimé les films d'horreur, et je n'étais pas du tout d'humeur à me vautrer dans le macabre. Ca tombe bien: "Les revenants" est d'une sobriété exemplaire. Pour instaurer une atmosphère fantastique et distiller l'angoisse, la série ne s'appuie ni sur des effets spéciaux tape-à-l'oeil, ni sur l'imagerie populaire des spectres et des zombies, ni sur un excès de sang et de tripaille, mais sur une bande-son extrêmement subtile, un ciel constamment couvert et un décor urbain presque uniformément gris, les silences voir le mutisme de certains personnages et surtout un scénario en béton qui chatouille nos peurs les plus primaires. 

Les morts ne sont pas menaçants, mais leur réapparition suscite un profond malaise chez les vivants qui voient leur train-train bouleversé et leurs certitudes remises en cause. Certains réagissent de façon très violente. Tous ou presque sont liés entre eux, et tous ou presque possèdent un secret. Au fil des épisodes, les connexions se dévoilent, les pièces du puzzle s'assemblent pour former un tableau de plus en plus intrigant. Aucun personnage n'est tout à fait ce qu'il semble au premier abord, et aucun personnage n'est tout blanc ou tout noir. La plupart d'entre eux m'ont paru admirablement nuancés, avec une histoire et une personnalité fascinantes. 

Si la première moitié de la saison est trèèèès lente et intimiste, essentiellement axée sur l'aspect métaphysique du retour de Camille, Simon, Victor et Serge, la seconde moitié vire assez nettement vers le fantastique et l'action. J'ai trouvé la construction vraiment superbe; bien que l'ambiance rappelle parfois "Twin peaks" ou "Lost", ici, on a la très nette impression que les scénaristes savent exactement où ils vont. Par contre, le dernier épisode m'a laissée un sentiment mitigé avec son basculement de ton radical. Il aurait pu faire une excellente conclusion à la série pour peu que quelques questions en suspens aient été élucidées au passage. En l'état, il boucle cette première saison d'une manière qui ne laisse que peu de marge aux scénaristes pour enchaîner sur une deuxième. 

9 commentaires:

Bloody Lucy a dit…

J'ai été bluffée par la réalisation, en général on n'est pas très doué pour des bonnes séries de ce genre en France ! Grosse et bonne surprise donc, j'ai adoré, et j'ai retrouvé ce petit côté Twin Peaks effectivement.

Anna E. a dit…

Ca ressemble furieusement aux 4400 ... Mais je n'ai pas le courage de regarder pour comparer, la science devra se passer de moi ! :D

Cécile de Brest a dit…

Oui, c'est ce que je me suis dit en lisant ton article, Armalite,ça ressemble aux 4400, série diffusée par M6 il y a quelques années. La seule différence c'est que dans les 4400, les personnes n'étaient pas mortes mais portées disparues et qu'elles revenaient des décennies plus tard.

Mélanie a dit…

La ressemblance avec les 4400 est très vague en réalité. Personnellement j'ai été beaucoup plus marquée par "Les Revenants", ne serait-ce que parce que les personnages y sonnent beaucoup plus juste. Très belle surprise.

Anonyme a dit…

J'ai lu beaucoup de déceptions sur le final, du coup j'hésite... Peut être quand la saison 2 sera disponible je m'y mettrai.
Mais je dois avouer que j'ai beaucoup de mal avec les séries françaises, et mise plutôt sur les séries anglaises qui sont souvent de très bonne qualité (les américaines ont des défauts... Bien américans, trop souvent, même si j'en consomme énormément)

ARMALITE a dit…

Pas vu les 4400. Mais honnêtement, cette série française-là peut aisément rivaliser avec de bonnes séries anglaises.

La Petite Bulle d'Elo a dit…

Cette série a l'air super, il fait que je la mette sur ma liste de séries à voir, après Home land et Once Jupon a T'aime :-). Bisous!

LesPetitsRiens a dit…

J'ai bien aimé aussi... J'ai hâte de voir la suite !

Brize a dit…

J'ai vu la série et j'avoue que la comparaison avec les 4400 (série que j'avais beaucoup aimée) ne m'était pas du tout venue à l'esprit, sans doute parce que, du côté des 4400, l'accent est mis sur les pouvoirs que détiennent les intéressés.
Pour ce qui est des "Revenants", je ne suis (malheureusement) pas persuadée que les scénaristes sachent où ils vont. J'en veux pour preuve le personnage de Victor, dans l'élaboration duquel je peine à trouver une cohérence...
Ceci dit, j'ai apprécié la série et j'attends la suite :).