lundi 26 novembre 2012

Simulateur d'aube: ça marche, ou pas?




Dans ma lutte perpétuelle pour réussir à m'arracher du lit à une heure décente le matin, j'avais décidé de tester un simulateur d'aube. Le principe: 30 minutes avant l'heure à laquelle vous souhaitez vous lever, une lumière s'allume progressivement à votre chevet pour vous réveiller en douceur. Puis, à l'heure programmée, une sonnerie (qui peut être un bruit naturel type cascade ou chant d'oiseaux, ou même une station de radio) se met en marche, elle aussi de manière progressive. 

Avant d'acheter mon appareil, j'ai eu l'occasion de voir celui qu'utilise Lady Pops: un Philips Eveil Lumière milieu de gamme. Il avait l'air sympa, mais je le trouvais un peu massif. Sur la page Facebook du blog, j'ai demandé si des lecteurs avaient un simulateur d'aube et s'ils en étaient contents. Plusieurs personnes m'ont parlé du Lumie commercialisé chez Nature & Découvertes. Je suis allée le voir: en effet, il était plus joli avec sa forme ronde, mais aussi beaucoup plus cher à fonctions égales me semblait-il (jusqu'à 300€ pour le modèle avec lecteur de carte permettant d'utiliser sa propre musique en guise de sonnerie). On m'assurait que ça valait l'investissement. J'ai tergiversé un moment, hésitant à investir très cher dans un appareil dont je n'étais pas sûre qu'il me conviendrait. Et finalement, j'ai fait tout l'inverse: j'ai pris le modèle le plus basique de chez Philips, celui qui coûte seulement 60€ mais n'a ni radio ni chants d'oiseaux et juste une seule sonnerie. 

La mise en service n'a pas été évidente. Même Chouchou a trouvé ça un peu compliqué à régler malgré le petit nombre de boutons - ou justement à cause de ça. Le premier matin, l'Eveil Lumière a bien fonctionné, mais pas le second. C'est là que j'ai découvert qu'après avoir éteint le réveil, il fallait le remettre en service pour le lendemain (avant ça, j'avais toujours eu des réveils qui fonctionnaient par défaut). Le troisième matin, j'ai eu le son mais pas la lumière: avant de me coucher la veille, j'avais éteint la fonction lampe, utilisée pour ma lecture du soir, en baissant son intensité au lieu de la couper d'un coup. Elle était restée sur intensité zéro. 

Une fois que j'ai compris comment fonctionnait la bête, je n'ai plus eu de problèmes. Comme on venait de passer à l'heure d'hiver et qu'il faisait de nouveau jour à 7h30, elle ne m'a pas servi à grand-chose dans les premiers temps (nous n'avons ni volets ni rideaux dans notre chambre; je ne supporte pas de dormir dans le noir). Mais la saison avançant, j'ai fini par l'apprécier de plus en plus. En général, la lumière - ajoutée au bruit de Chouchou se préparant pour aller bosser - me réveille avant que la sonnerie se déclenche. Le soir, elle fait une lampe de lecture plus agréable que celle que j'avais avant. Et même si je la trouve assez moche, j'ai gagné de la place sur ma table de chevet en remplaçant deux appareils (lampe et réveil) par un seul. Je lui ai d'abord reproché un affichage de l'heure minuscule, qui m'oblige à me tordre le cou quand je suis assise dans mon lit et que je veux le consulter. Puis je me suis aperçue que ne pas avoir l'heure en gros chiffres phosphorescents sous les yeux m'aidait à m'endormir plus rapidement le soir. 

Alors, le simulateur d'aube, un appareil miraculeux? Oui et non. C'est vraiment bien pour se réveiller en douceur. Mais ça ne résout pas l'éventuel problème du manque de motivation pour se verticaliser. Surtout chez quelqu'un comme moi qui n'est pas tenu par des horaires de boulot fixe. Me lever le matin réclame quand même une bonne dose de volonté que je n'arrive pas à trouver certains jours. Néanmoins, l'Eveil Lumière a beaucoup facilité mes débuts de journée, et je ne regrette absolument pas de mon achat. Je ne regrette pas non plus de n'avoir pas investi davantage dès le départ, car je ne crois pas qu'une plus grande quantité d'options sonores m'aurait servi à grand-chose. Dans mon cas, c'est la lumière qui fait toute la différence en cette saison. Et l'été prochain? On verra...

12 commentaires:

Ness a dit…

Vivant ma vie sans horaire ni boss en duel avec ma flemme, j'ai toujours été tentée par cette machine... mais il faut que je me rende à l'évidence, mon problème se situe moins au moment de me verticaliser qu'entre la fin du petit déjeuner et le moment d'enfiler mes chaussures (genre maintenant) (Exactement maintenant).

Isa a dit…

Tu me donnes envie de réinvestir dans un appareil de ce genre. (Je dis réinvestir car j'en avais un dont la fonction lampe a très vite cessé de fonctionner, autant dire que ça ne servait plus à rien.)

ARMALITE a dit…

Ben et la garantie?

Isa a dit…

Garantie six mois et bien sûr, c'était arrivé après. On a continué à l'utiliser comme simple réveil, mais j'étais un peu énervée.
Je suis assez exigeante sur le choix d'un tel appareil, car je suis le contraire de toi, j'ai besoin du noir pour pouvoir dormir. Donc je ne supporte pas tout ce qui a des gros chiffres lumineux qui éclairent fortement la chambre. Du coup, cette lampe Phillips me paraît très bien ;-)

Tasha a dit…

J'y avais pensé moi aussi, et j'aime bien ton expression "se verticaliser"... Mais pour moi aussi, c'est moins un problème de lumière que de motivation, y compris (surtout) les jours où j'ai des horaires à respecter... Mais pourquoi pas, surtout avec un modèle peu cher comme celui-ci.

L@ure a dit…

Moi ça me tente carrément... mais comme je me lève presque 1 heure avant Monsieur, je ne suis pas certaine qu'il apprécie et la lumière et le chant des oiseaux :(

Cécile de Brest a dit…

Moi, ce n'est pas le chant des oiseaux, c'est celui de mes enfants (enfin, si l'on peut appeler ça un chant). Du coup, ce type d'appareil ne me servirait pas mais je me dis que ce doit être quand même bien agréable d'être réveillée calmement et dans la douceur...Dans une autre vie peut-être !!

M'dame Jo a dit…

Je pense en effet que pour quelqu'un qui dort dans le noir comme moi, l'effet est nettement plus marqué. Pour moi, ça m'aide à me réveiller progressivement avant que mon réveil ne sonne, m'évitant ainsi un réveil plus brutal.

Comme je te disais, j'ai un lumie, je l'avais payé 150CHF suisse il y a un quinzaine d'années, ultra basique, mais qui vit encore et avec la même ampoule... Un réel investissement à l'époque où j'étais étudiante.

Stéphanie a dit…

Moi ça me réveille, "très bien" c'est à dire que ça fait son office. Et ça me met dans une humeur noire, j'aboie sur tout le monde et je mords tout être humain à ma portée (l'homme donc). J'ai mis plusieurs jours à trouver le lien avant d'interdire la fonction lumière de cet engin démoniaque. Depuis je me lève malheureusement une heure avant lui donc il a le temps de se lever avec son simulateur d'aube.

Sophie a dit…

Pour moi, une expérience plutôt négative. J'ai l'impression de me réveiller trop tôt et pas moyen de prolonger l'affaire de quelques minutes en appuyant sur snooze. Par contre, j'aime bien me réveiller au chant des oiseaux...

la mere poule a dit…

J'ai toujours de tres grosses difficultés pour me lever le matin, je suis une couche tard obligée de se réveillée tôt (6h00).
Cela fait 3 ans que j'ai ce reveil et franchement, j'en suis contente, par contre, pour la lecture du soir, je n'aime pas trop sa lumiere

Bons reveils !!!

Maïko a dit…

Etant allergique au réveil qui fait bip bip, qui me stresse dès le matin, je suis très tentée par ce type d'appareil. Pour le moment je n'ai jamais eu l'occasion de tester si ça pourrait me convenir au quotidien (j'ai lu divers avis et j'ai peur d'être réveillée dès les premières lueurs :S). En attendant je fais avec mon téléphone portable qui enlève déjà le problème sonore du réveil classique. Mais j'ai l'impression que l'effet lumière pourrait avoir un effet positif sur le moral au réveil en cas de réveil difficile. En tout cas merci pour ton avis détaillé sur ce produit :)