jeudi 2 août 2012

My Little Travel Box: il était temps que ça change...


Bien sûr, je connaissais déjà le contenu de cette box de juillet à thème "Voyage" pour l'avoir vu sur le net. Et même les combinaisons de produits les plus intéressantes selon moi n'avaient rien de très excitant. Par contre, la boîte et les goodies avaient l'air vraiment sympa.




Verdict au déballage? Une grosse déception. Entre le paréo, l'oreiller de plage et le crochet de sac, j'avais vraiment envie de ce dernier, parce que ça fait un petit moment que je me dis que je devrais m'en acheter un. A la place, j'ai eu un paréo en tissu rêche dont l'imprimé m'a fait saigner les yeux. Le protège-passeport est mimi, mais j'en ai déjà un. Alors oui, OK, le Travel Book est chouette, mais... les cosmétiques, cette fois, sont à la limite de rejoindre la Jolie Box catégorie foutage de gueule.




J'étais habituée à recevoir un, voire plusieurs full size par box, et ce n'est pas le cas là: seulement des formats voyage, donc niveau quantité, une baisse énorme par rapport aux mois précédents. Quant à la qualité, euh! Un lait de douche Rogé Cavaillès et une eau de Cologne des Minimes: vous m'avez prise pour ma mémé, ou quoi? Le stick anti-cernes ne risque pas de me servir, vu que j'ai acheté un anti-cernes Bobbi Brown parfaitement adapté à ma carnation il y a un an et que je ne m'en suis toujours pas servie une seule fois. Un mini-mascara et 4 mini-rouges à lèvres Agnès b: ah là, cette fois, vous m'avez prise pour mon moi de 15 ans qui ne trouvait de cosmétiques budget-friendly que sur le catalogue des Créateurs de Beauté. Le Rénergie Multi-Lift de Lancôme, je l'essaierai sûrement, mais je l'ai mauvaise de recevoir un échantillon de 15 ml quand d'autres abonnées ont eu des produits full size de la même marque.




Je trouve que le concept des box beauté a très sérieusement décliné ces derniers mois. Les organisateurs peinent à obtenir des produits de marques intéressantes (peu connues, très spécifiques ou de luxe). Les disparités entre ce que reçoivent les différentes abonnées ont franchement de quoi faire enrager. Bref, je résilierais mon abonnement à My Little Box si celle-ci n'avait pas annoncé un changement de formule à partir de la rentrée (le mois d'août étant off). Dès septembre, les abonnées ne recevront plus que 2 produits cosmétiques et des accessoires mode ou design, des mini livres en édition limitée et des objets surprise illustrés par Kanako. Comme pas mal de filles, je suis assez curieuse pour conserver mon abonnement jusqu'à la réception de cette box-là, mais ce sera quitte ou double. Je pense que les organisateurs de My Little Box ont intérêt à ne pas louper cette reconversion s'ils ne veulent pas voir leurs clientes déserter en masse!

1 commentaire:

nelly p a dit…

Si l’un des précédents articles du blog, ainsi que les nombreuses autres chroniques que j’ai pu voir par ailleurs, m’ont convaincu de m’abonner pour un premier envoi en septembre prochain, il faut avouer que je suis bien refroidie à la lecture de ce post !

J’ai un peu du mal à comprendre les raisons pour lesquelles il subsiste des disparités entre ce que reçoivent les différentes abonnées, et même si je pars du principe que le montant ne justifie pas pour autant de se voir attribuer à chaque envoi un produit de luxe en full size, je pense que j’aurai beaucoup de mal à me voir devenir la dinde d’une « farce » commerciale trop dure à avaler !

Bref, wait and see comme on dit, mais si mon premier coli renferme des objets qui me suscitent autant la nausée que ce paréo que j’entrevois en haut de la photographie à gauche, ma sentence sera immédiate.

Et puis franchement, entre nous, à part Dalida ou Uma Thurman, il irait vraiment à qui, ce foutu paréo ???

Vu ce que je vois « tomber » à chaque nouvelle édition, je ne comprends pas non plus avec quels profils marketing ils fonctionnent. Quels sont leurs profils-type d’utilisatrices ? On passe du mamie-style avec l’eau de Cologne, à la CSP+ qui prend l’avion comme elle choperait le premier métro vers le Mont des Arts.