mardi 31 juillet 2012

NEON, le magazine que j'attendais?


J'ai déjà parlé du fait que la presse féminine me gonfle de plus en plus avec ses stéréotypes affolants et ses sujets qui ne se renouvellent jamais. Son alternative féministe "Causette" n'a pas réussi à me convaincre. Je pourrais, me direz-vous, lire des magazines sérieux comme l'Express ou le Nouvel Obs; mais j'estime avoir déjà plus que ma dose d'actualités sur internet. Quand je prends le train, je cherche de la lecture qui va me divertir sans insulter mon intellect. J'avais fini par croire que c'était mission impossible. Puis, mercredi soir dans le Thalys qui me ramenait de Paris, j'ai dévoré mon premier numéro de NEON. 

Devise "Soyons sérieux, restons allumés!". Couverture bordée de deux bandeaux rose fluo. Maquette sobre et efficace, mais agréable à l'oeil. Prix en kiosque: 3,50€ pour 130 pages avec peu de pub et beaucoup à lire, plus des photos et des illustrations très sympas. Les sujets? Tantôt graves ("Jeunes Juifs en guerre contre Israël", "Les fantômes du soldat Kok"), tantôt humoristiques ("La confrérie des montreurs de cul", "Je suis dans la poupée" - une interview d'un fabricant de poupées gonflables), tantôt générationnels ("Les gamers ont bien grandi", "Comment jeter l'encre" pour ceux qui envisagent de se faire effacer un tatouage, "Rêve party à Ibiza" sur les hippies qui tentent de préserver leur mode de vie au pays des rave parties), tantôt informatifs et émouvants ("Le troisième sexe", témoignages de trois hermaphrodites), tantôt anecdotiques mais originaux ("Moscou passe à table", sur le ping-pong qui réunit les générations en Russie, "Là, pour vous, c'est le bordel?" qui montre combien la notion de rangement est différente chez chacun, et puis cette série de mode "couple" où filles et garçons échangent leurs vêtements). Tous ont un point commun: celui d'être vraiment bien écrits, avec une plume agréable et sans fautes de grammaire ou d'orthographe. Mon préféré, signé Hugo Lindenberg, raconte la randonnée cévenole de l'auteur parisien avec un âne. C'est drôle, bourré de douce ironie et d'une tendresse légèrement perplexe. J'ai adoré. En fait, tout l'ensemble m'a enchantée: intelligent sans être intello, décalé mais ni vulgaire ni gratuitement provocateur, et d'un professionnalisme bluffant pour un titre qui en est seulement à son troisième numéro. En attendant le prochain, je vais voir sur leur site internet si je ne peux pas me procurer les deux premiers. 

13 commentaires:

Poni P a dit…

si tu veux d'autres magazines, citizen c'est pas trop mal aussi.
Paulette tu en as parler moi j'aime le concept indépendant. Et j'aime toujours grazia même si globalement dès que j'ai dépassé les articles 10 actualités je lis en coup de vent. Ca reste moins publiciste que Elle et ça permet quand même une relative bonne information

Anonyme a dit…

Tu connais le magazine "XXI" ? Un trimestriel disponible non chez les marchands de journaux mais dans les librairies, 15, 50 euros mais 200 pages, des articles de fond passionnants, un reportage BD, sur des thèmes aussi divers que "le ramasseur de cadavres sur un fleuve de Chine", "l'implication de Mitterrand dans la guerre du Rwanda", "les cueilleurs saisonniers d'abricots", "ma vie à Quito" par Tronchet ou "les jardins de Detroit", le tout très fouillé mais pas chiant, et plutôt dans la mouvance alter mondialiste. J'ai convaincu tous ceux à qui je l'ai fait découvrir...

isa

ARMALITE a dit…

Je ne connais ni Citizen ni XXI, mais j'y jetterai un coup d'oeil, merci les filles!

Chat a dit…

Tu me donnes envie de lire ce magazine, faut dire que moi aussi je n'en peux plus de la presse féminine et je n'ai pas aimé Causette non plus donc je pense que l'on est sur la même longueur d'onde :)

M'dame Jo a dit…

Tu le vends bien, ça donne envie :)

ARMALITE a dit…

Il mérite au moins d'être essayé...

La Petite Bulle d'Elo a dit…

Ce magazine est génial! moi qui lit beaucoup de presse féminine (et en ai fait le thème de mon blog) je suis tout de même contente de trouver un magazine très fourni avec plein de sujets orignaux et des choses à apprendre :) Je le suis abonnée d'ailleurs :) bonne soirée!

Fileuse a dit…

Dans le genre magazine de fifille, j'aime beaucoup Favor que je trouve beau, pas mal écrit et pas bête? Je jetterais un coup d'oeil à Néon car je commence franchement à me lasser de Causette.

nelly p a dit…

C'est un magazine assez sympa et décalé. j'ai aimé l'article sur la politesse et le savoir-vivre, qui m'ont pas mal fait rire. Je pense m'abonner, car je crains d'avoir des difficultés à le trouver par la suite en Belgique.

Unknown a dit…

Le concept existe en Allemagne depuis plus longtemps d'où le résultat bien ficelé... Sinon y a aussi le magazine édité par le Cherche-Midi. un peu plus intello mais très bien fichu!

Adeline

nini a dit…

Je l'ai achete suite a ton article :) enfin ca m'a coute moins cher que quand j'ai failli acheter la robe karen millen :)

Laurie a dit…

Il faut que je regarde si j'ai gardé les deux premiers numéros et si oui, je peux te les envoyer si tu veux ;-)
Bon week-end Armalite !

Audrey a dit…

Ça donne envie!