lundi 23 juillet 2012

"Brave" (et une tirade énervée contre le Kinépolis)


Si on veut voir le dernier Disney en VO et en 2D, il n'y a qu'une possibilité à Bruxelles: le Kinépolis, où je n'avais encore jamais mis les pieds jusque là. Chouchou semblait quelque peu réticent à m'y emmener. "Oui mais tu sais c'est un multiplex sans charme, et puis c'est loin et dans un coin pas vraiment glamour..." En l'absence d'autre choix, nous y sommes quand même allés hier en début d'après-midi. Et dès mon passage en caisse, j'ai laissé échapper un grossier "Capitale de l'Europe, mon cul" en apprenant qu'ils ne prenaient pas la Visa. J'ai payé en Bancontact. Arrivée chez moi, je me suis rendu compte en regardant mon ticket qu'ils m'avaient compté 1,20€ de frais pour l'ensemble de la transaction. WTF?! Si l'on ajoute à ça qu'un entracte de dix minutes nous a été infligé au milieu d'une projection d'à peine 1h30, une chose est sûre: JE NE REFOUTRAI PLUS JAMAIS LES PIEDS DANS CETTE SALLE DE MERDE. 

Ceci étant établi, passons au film. (Attention: spoilers!) A la base, c'est Chouchou qui voulait le voir. Moi, je ne suis pas très Disney. Mais l'action se déroulait en Ecosse, l'héroïne était rouquine et tirait à l'arc: je subodorais  une belle aventure pendant laquelle elle prendrait la tête d'une rébellion et unirait les clans des hautes-terres. Il y aurait des scènes de bataille, des charges à cheval, des flèches qui voleraient dans tous les sens et ce serait grandiose. 

Sauf que non. 

La problématique du film, en fait, c'est "ma reum est un ours". 

Ouais. 

Alors OK, "Brave" est très joli et souvent drôle. Mais on ressort de là avec un petit goût de "et c'est tout?". 

Du coup, ma critique? Ben voilà, c'est tout. 

7 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

Kinepolis, c'était bien quand j'étais ado, et encore (aussi parce que ça venait de s'ouvrir et que les cinémas du centre étaient vieillots et dépassés - ils ont été rénovés depuis). Je n'y ai plus mis les pieds depuis, euhhh, 20 ans ? C'est d'ailleurs à cause de l'entracte que je n'ai plus jamais voulu y aller.

Anonyme a dit…

C'est tout ? *Dépitée* Bon, d'accord, c'est un Disney, mais... c'est tout ? *Pour ce qu'elle en avait aperçu, trouvait pourtant ça prometteur*

Mélusine

Sophie a dit…

reum? mais qu'est-ce donc?

ARMALITE a dit…

"Mère" en verlan, parce que Merida est une Rebelle (le titre français).

Ann a dit…

A l'origine je suis Jettoise..alors Kinepolis c'est toute mon adolescence...et vous savez quoi? c'était déjà le paradis du naze à l'époque...(et mini-Europe !! et l'Atomium !! et le palais du Heysel !!)
Sinon, pour Brave, j'attendrai le DVD et irai voir le Lorax avec mes kids ;-)))

Anonyme a dit…

Ah, voilà pourquoi je ne me suis pas déplacée avant, aussi. Soit mon cinéma d'art et d'essai en a une copie en VO à un moment ou un autre, soit je ne le verrai pas. (Pas en français, je refuse de rentrer dans un UGC/Kinépolis.) Mais comme j'étais partie sur les mêmes choses que toi, je crains l'énorme déception.

Mélusine

Vanilla a dit…

ralala trop drôle cette description même si tu sembles pas trop ravie de sa séance ciné j'ai toujours trés envie de le voir pour ma part, je viendrais t'en dire des nouvelles après