samedi 14 avril 2012

Swap littéraire "Bédé, comics, manga": les paquets reçus (2)


Hier, rentrant chez moi fort tard, j'ai trouvé dans ma boîte à lettres le paquet envoyé par ma copine Isa.




Tous les objets étaient emballés dans du papier métallisé violet, que j'ai déchiré comme une sauvage sans prendre de photo vu qu'il n'y avait de toute façon pas assez de lumière.

J'ai trouvé d'abord un très joli marque-page oiseau en feuille de palmier, fabriqué en Thaïlande. Vraiment craquant et tout à fait dans mes goûts, il ne déparera pas parmi la ménagerie qui occupe déjà ma table de chevet.

J'ai découvert ensuite un Ice Bag, destiné à tenir une bouteille au frais, ainsi que trois petits ronds appelés "stop-goutte" dont je ne suis pas sûre de comprendre comment on s'en sert. Du coup, je me suis dit que la bédé devait avoir un rapport avec le vin. J'ai pensé à un manga sur l'oenologie aperçu en librairie et sur lequel j'avais lu de bonne critiques... Comment ça s'appelait, déjà?

"Les gouttes de Dieu", tome 1. Bah voilà :-) Les dessins me plaisent, je prendrai le temps de découvrir l'histoire plus tard. Mais alors, que contient l'autre paquet plat rectangulaire?

...Une deuxième bédé: un tome d'"Oishinbo", série de manga culinaire tentaculaire que je recommandais justement à Funambuline il y a quelques jours. J'avais lu l'an dernier le tome consacré aux gyoza; celui-ci s'appelle "A la carte" et semble être une sorte de best-of.

Pour finir, une très jolie carte m'expliquant les choix d'Isa. Merci, copine, pour ce paquet gourmand qui aura l'avantage de ne pas me faire prendre un seul gramme! 

Pendant ce temps, le paquet que j'avais envoyé est également arrivé chez ma swapée, qui m'a promis un compte-rendu pour demain. ..

2 commentaires:

Isa a dit…

Comme je te le disais tout à l'heure, je suis ravie que ça te plaise. J'avais des sueurs froides à l'idée d'avoir tapé dans les 10% de livres que tu ne commentes pas sur le blog :)

Voici un lien avec une photo te montrant comment utiliser le stop goutte : http://www.dropstop-france.com/Accueil.html. En fait, tu le roules pour en faire un cylindre et tu l'enfonces dans le goulot de la bouteille. Ça te fait comme un bec verseur et ça évite les gouttes de vin qui tombent et qui tachent les nappes.

marieatoutprix a dit…

J'ai commencé les goutes de Dieu l'année dernière au Perou. Et j'ai été obligé de réveiller mon copain pourtant bien malade (merci la bouffe). Ils parlent dans ce bouquin du vin "chopin". C'est le papa d'une des meilleures amies de mes parents. J'étais hyper fière. J'allais en week end chez lui toute petite et il m'a appris à gouter le vin ;-)

Outre le fait que j'ai aimé toute la bédé, ça m'a fait encore plus plaisir. Et je conseille à tout le monde ce vin. Il est extra...