lundi 16 avril 2012

"Petite forêt"


"Ichiko vit à Komori, un hameau du nord du Japon dont le nom signifie "Petite Forêt". Son existence s'écoule paisiblement entre ses expérimentations culinaires basées sur les produits naturels locaux, et ses voisins et amis. Mais derrière son enthousiasme sincère se cache le coeur meurtri d'une petite fille autrefois abandonnée par sa mère. Au fil de recettes locales, inspirées des richesses d'une nature féconde, Ichiko nous dévoile ses secrets..."

Ce manga en 2 tomes, paru en 2008, est désormais devenu difficile à trouver. Mais si son sujet vous intéresse, il vaut la peine que vous le cherchiez un peu: c'est un trésor de sensibilité, autant dans le dessin que dans les sentiments retranscrits par Daisuke Igarashi. Chaque chapitre se focalise sur une recette différente, un moment particulier dans la vie de l'héroïne. La cuisine se mêle à sa vie et devient son mode d'expression, le miroir de son âme blessée, l'aboutissement de ses journées passées à cultiver, cueillir ou préparer la conservation des aliments. Ichiko mène une existence simple et sereine, en harmonie avec la nature environnante, et la citadine endurcie que je suis en a été complètement fascinée. 

7 commentaires:

Isa a dit…

Tu sais qu'on s'est fait une liste de mangas à acheter basée uniquement sur tes lectures ? Tu vas nous ruiner ^^

Anonyme a dit…

Je vais vraiment finir par pousser à nouveau la porte de la librairie spécialisée...

Mélusine

ARMALITE a dit…

Isa: euh... travaillez plus pour acheter plus de livres? ^^

funambuline a dit…

Les recettes avec des ingrédients locaux, donc introuvables chez nous, c'est pas hyper frustrant ?

ARMALITE a dit…

Un peu... mais c'est pas comme si j'avais pas TOUT LE TEMPS envie de retourner au Japon...

Sophie a dit…

C'est clair que tu ne peux pas avoir tout le temps envie d'aller au Japon. La Belgique, c'est tellement mieux.gnark gnark.

ARMALITE a dit…

Disons que pour l'instant, c'est moins radioactif.