jeudi 19 avril 2012

"Les gouttes de Dieu" volume 1


Fils d'un oenologue reconnu, Shizuku Kanzaki n'a aucun goût pour le vin. Malheureusement, son père décède, et alors qu'il pensait profiter tranquillement de son héritage, Shizuku découvre qu'il a un frère adoptif. Pire, le testament de son père les met au défi de découvrir douze grands crus ainsi que le meilleur de tous, "Les gouttes de Dieu". Voilà Shizuku lancé dans une enquête d'un nouveau genre, au beau milieu des vins, des cépages et des saveurs...

J'ai profité de mon voyage en train d'hier pour découvrir ce manga reçu récemment dans le cadre du swap bédé. Les dessins de Shu Okimoto sont d'un style assez classique, mais très agréable à regarder. L'histoire imaginée par Tadashi Agi ne parlera sans doute qu'aux amateurs de vin, mais pour ceux qui, comme moi, n'ont guère de culture en la matière et souhaiteraient combler cette lacune, elle offre un excellent moyen d'apprendre. Je sais désormais ce qui détermine le rang d'un vin; je peux reconnaître un Bordeaux d'un Bourgogne à la forme de la bouteille, et je réalise enfin à quel point le décantage peut modifier le goût d'un vin (pour bien faire, il me faudrait tout de même un exemple pratique, mais la Romanée-Conti n'est pas fournie avec le manga). Seul regret: cette série compte actuellement 23 tomes parus en français, et elle n'est pas terminée. A 9 euros le volume, la poursuivre va me coûter le prix d'une très bonne bouteille!

8 commentaires:

Isa a dit…

Ravie qu'il te plaise :)

Londoncam a dit…

L'Homme et moi sommes amateurs de vin et de ce manga très sympa et super bien documenté. Nous achetons les tomes au fur et à mesure, car effectivement, à 9€ le tome, ça fait une petite somme, mais nous avons plaisir ensuite à essayer d'analyser les vins que nous buvons... même si nous sommes loin d'atteindre le niveau de lyrisme de Shizuku :D

La Princesse a dit…

Tu vas rire, mais j'attaque mon tout premier manga ce week end.
Ce n'est pas du tout un genre qui m'attire à la base, mais je ne veux pas mourir bête et j'ai demandé qu'on m'en prete un ou deux. (C'est con, mais j'ai l'impression que le dessin me rebute un peu..)

sagattine a dit…

Je suis contente que tu fasses la critique de ce manga, j'ai envisagé de l'offrir à mon copain intéressé par l'oenologie mais pas connaisseur pour autant. Comme il aime aussi les mangas je me dis que ça peut être une bonne idée cadeau pour allier manga et découverte du vin!

ARMALITE a dit…

La Princesse: tu t'es fait prêter quoi?
Sagattine: quelqu'un d'intéressé par l'oenologie mais de pas connaisseur me semble le profil parfait pour aimer ce manga!

funambuline a dit…

Le côté longue série pas finie me rebute un peu trop, ce qui fait que je n'ai jamais craqué, mais tu me donnes envie de réviser mon jugement.

La princesse a dit…

On m'a prêté "La fin du monde avant le lever du jour" et "Monster".

ARMALITE a dit…

Euh! J'aurais pas commencé par là. La fin du monde, c'est des nouvelles, pas spécialement gai et pas spécialement accrocheur. Et Monster... beurk.