dimanche 1 avril 2012

"La vie avec Mister Dangerous"


La dominante rose d'une couverture et la présence, en page de garde, d'un pull orné d'une licorne sont-elles des raisons suffisantes pour claquer plus de 20€ dans une bédé?

Hé bien... Si vous aimez les histoires de vingtenaires qui s'ennuient dans leur job de vendeuse de fringues, enchaînent les relations foireuses, ont du mal à avoir une conversation significative avec leur mère, s'intéressent plus que de raison à un dessin animé débile et terminent régulièrement la soirée roulée en boule dans leur penderie avec leur chat, c'est possible.

Si par contre les bédés où il ne se passe rien et dont le dessin figé ne dégage aucune émotion ne vous paraissent pas indispensables à votre développement culturel, un seul conseil: gardez vos sous pour vous offrir plutôt autre chose.

2 commentaires:

Anne-Lise a dit…

Je précise que je n'ai pas encore eu l'occasion de jeter un oeil à celle-ci, mais j'avais beaucoup aimé sa précédente, Adieu maman. Et que tout de même, c'est Claro à la traduction, alors bon.

J'aurais tendance à dire que je te trouve un peu rosse, pour le coup mais j'attends de l'avoir lue...après tout, "Ghost World" est aussi une bd de l'inaction totale, du spleen, et pourtant, à mes yeux, c'est un chef d'oeuvre.

ARMALITE a dit…

J'ai justement beaucoup pensé à Ghost World en le lisant... sauf que moi, j'ai détesté GW ^^ Du coup, il y a des chances que cette bédé-là te plaise!