samedi 10 mars 2012

Motchiya: un petit resto japonais comme là-bas



J'adore les petits restos japonais sans chichis où l'on mange des plats simples, pleins de goût et pas trop chers qui me donnent envie de monter à bord du prochain vol pour Tokyo. Le Motchiya en fait partie. Dans une salle étroite comme un couloir s'alignent à peine une douzaine de sièges; on peut s'installer côté comptoir pour regarder les propriétaires s'affairer dans le coin cuisine, ou côté rue, contre la vitrine, pour profiter de l'avant-goût de printemps que le soleil nous offrait hier. Le menu du midi est unique, et le vendredi c'est maki. En apéro, Nekkonezumi, qui est une habituée du lieu, me conseille du vin de prune que je n'avais jamais goûté. Je le trouve très bon, liquoreux mais peu sucré. En entrée, nous avons droit à une soupe miso garnie de rondelles de cébette, de cubes de tofu et... de radis noir. A défaut d'en avoir cuisiné, j'y aurai au moins goûté avant la fin de l'hiver!



Vient ensuite une grande assiette de maki: 6 à l'avocat, 6 au saumon, plus 3 california rolls servis avec une salade d'épinards, un mélange de carottes et de daikon, une purée froide, des lamelles de gingembre confit et du wasabi. Tout est hyper frais et délicieux, un vrai régal. L'occasion de caser un "Gochisôsama" enthousiaste à la propriétaire qui parle peu le français (parce que j'aime bien me la péter avec mes douze mots de japonais). J'ai juste assez mangé et je m'arrêterais là sans problème, mais Nekkonezumi me recommande chaudement le cheesecake au thé vert. "Mmmh faut voir, dis-je, méfiante. La croûte n'est pas en speculoos, je présume?" Informée qu'il n'y a pas de croûte et que le gâteau en question ressemble d'ailleurs plutôt à un cake, je me laisse tenter.



Ce truc est sublime, une merveille de légèreté et de subtilité, une sorte de cousin japonais de la tarte au fromage (qu'il ne faut, malgré son nom, pas confondre avec le cheesecake). Mes papilles grimpent aux rideaux virtuels. Montant de l'addition? 19,50€ par personne. Ce déjeuner parfait et en si bonne compagnie les vaut largement.

10 rue Palaprat
31000 TOULOUSE
Tel: 09 54 70 47 39
Métro Jean Jaurès
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 19h
Réservation très conseillée

2 commentaires:

nekkonezumi.com a dit…

Cerise sur le gâteau roulé à la pâte de haricots rouges, l'ambiance calme et la musique classique juste fort comme il faut permettent de glousser sur n'importe quel sujet de conversation en paix :-)
C'est vrai que ça sentait bon le printemps vert !

HELLO TOULOUSE a dit…

C'est vraiment LA bonne surprise du moment. Avec Solaneko et Okini, on a vraiment de supers restos japonais !

http://hello-toulouse.blogspot.fr/