mardi 12 juillet 2011

Une pause fraîcheur chez Octave


Hier après-midi, nous avons emmené mon neveu Attila (de plus en plus mal surnommé - cet enfant est un doux agneau) à Toulouse. Le but de la promenade était double:
- dénicher, en cadeau pour ses 10 ans, les tomes 9 à 15 de la série Beast Quest qui semble faire des ravages dans les écoles primaires en ce moment;
- trouver les fournitures qui me manquaient pour réaliser le Zombie Kitty et le Classic Zombie, à savoir: de la feutrine et du fil à broder vert pâle, de la feutrine crème, des perles blanches "macaroni", de la craie à tracer.

Le triplé Cultura-Fnac-Virgin ayant permis de rayer presque tous les objets de la liste, à l'exception d'un, et le soleil tapant avec un entrain tout particulier, dès 15h, nous avons foncé nous réfugier à l'ombre des parasols d'Octave. Installé sous les arcades face au Capitole, ce glacier propose une multitude de parfums, dont certains très originaux comme le soja-gingembre-citron. Nous sommes restés assez classiques:


En haut, rhum-raisons, praline-noisettes, vanille de Tahiti pour Chouchou; à droite, citron vert et mangue pour Attila; en bas, pamplemousse rose, melon et abricot pour moi (une longue délibération intérieure m'ayant amenée les préférer à l'ananas, à la pêche et au caramel beurre salé qui me tentaient également).

Bon, les prix font un poil bondir: 5,90€ les deux boules, quand même. Mais tous les parfums sont délicieux, et vous pouvez me faire confiance parce que je suis hyper difficile en glaces. Et puis la petite meringue fond dans la bouche, et le biscuit breton se change en miettes de beurre sur la langue, une vraie tuerie. Si vous passez par Toulouse en été, je vous conseille vraiment une halte chez Octave, ne serait-ce que pour acheter un cornet à emporter.

Après ça, nous avons encore poussé jusqu'à La Droguerie, qui non seulement était ouverte un lundi, mais vendait de la feutrine crème, youhou! Non loin de là, chez Je Cherche Une Idée, j'ai craqué pour des moules à oeufs durs en forme de voiture et de poisson (les collègues de Chouchou vont bien se marrer quand il ouvrira sa boîte à bento toute neuve le midi) et pour un chips maker qui permet de fabriquer au micro-ondes des chips de légumes sans gras ni sel. Il va y avoir de l'expérimentation culinaire à la maison dans les semaines à venir! Dans une rue voisine, nous avons découvert Le Paradis Gourmet, pendant salé du Paradis Gourmand où j'ai raflé un thé vert au basilic et à la fraise des bois à consommer glacé. Puis, le tiers belge de notre groupe étant en train de se liquéfier sur pied, nous avons mis le cap sur la station Esquirol afin de rentrer dans nos pénates.

Aujourd'hui, la météo annonce un temps de merde, mais je m'en fous car j'ai enfin de quoi me lancer dans la fabrication du Zombie Kitty que je destine à ma swapée :)

2 commentaires:

Cécile de Brest a dit…

Aïe aïe aïe, et dire que je devais passer 15 jours cet été non loin de Toulouse...et que j'ai dû tout annuler ! Ces glaces me font terriblement envie.

Eve a dit…

Mon fils aussi est fou de Beast Quest ;)