mercredi 13 juillet 2011

Rouge Tendance


Comme Soeur Cadette travaille cette semaine, nous savions que nous n'aurions pas beaucoup de temps à passer tous ensemble. Dimanche midi, nous avons donc décidé de nous faire un resto en famille. J'ai dû batailler pour prendre les clés de la Mégane à mon père, qui refusait d'admettre qu'avec ses vertiges, il n'était pas en état de conduire, mais j'ai fini par avoir gain de cause, et nous sommes partis à deux voitures vers Labège où se trouve un restaurant "world food" que Soeur Cadette avait déjà testé avec une amie.

Le Rouge Tendance propose des plats originaires du monde entier, tout comme ses inspirations déco et son ambiance musicale (pas de chance, nous sommes tombés à un moment où la sono diffusait du reggae, que personne dans la famille ne supporte; je crois que tout le monde aurait préféré des morceaux instrumentaux asiatiques!). Malgré sa capacité de 300 couverts, la grande salle reste assez cosy grâce à un aménagement en espaces semi-cloisonnés. Les tables rondes comme celle où nous avons mangé sont entourées d'astucieux fauteuils à un seul accoudoir, qui s'emboîtent les uns aux autres de façon à ce que chaque convive puisse quand même reposer ses deux bras s'il le souhaite. Et les toilettes sont équipées d'une porte vitrée transparente qui s'opacifie lorsqu'on s'enferme à l'intérieur. Un bon point, donc, pour avoir réussi à éviter le côté "cantine" des restaurants de grande capacité.

Pour le reste, la carte est variée au point qu'on ne sait pas trop quoi choisir. Faisant preuve d'une belle harmonie conjugale, mes parents (peu aventureux en matière culinaire) ont tous les deux opté pour la classique entrecôte sauce barbecue avec des potatoes; Chouchou et moi avons choisi le New Delhi, trois sortes de poulet en sauce à l'indienne servies avec du riz; tandis que David et Soeur Cadette préféraient la spécialité de la maison: la "portion wok", à composer soi-même à partir d'une foultitude d'ingrédients (dont de la viande d'antilope ou de kangourou!) qu'un cuisinier prépare sous les yeux des clients. On peut commander au verre du vin chilien, espagnol, néo-zélandais, italien, argentin ou australien. En dessert, outre des choix plus traditionnels, il est possible de composer un wok sucré à base de fruits frais revenus à la poêle avec du caramel, du chocolat ou de la sauce au gingembre, que l'on saupoudre ensuite de noix de coco, de noisettes ou d'amandes en poudre, et que l'on peut accompagner de chantilly si on a décidé de flinguer son régime.

Si vous n'êtes pas déjà séduits par cette description, sachez en outre que le service est ultra-rapide (mais il n'y avait pas beaucoup de monde ce jour-là, c'est peut-être différent en période d'affluence) et surtout très très souriant. Nous avons eu affaire à quatre personnes différentes, et toutes étaient adorables. Quant aux prix, le plat que nous avons pris Chouchou et moi coûtait 15€ me semble-t-il, donc je dirais: pas hyper bon marché, mais rien d'excessif non plus. Le Rouge Tendance me semble parfait pour les gens qui ont envie de tester quelque chose de nouveau et qui n'ont pas nécessairement les mêmes goûts en matière de cuisine. Chacun devrait y trouver son compte.

Rouge Tendance
227 rue Pierre-Gilles de Gennes
31681 LABEGE
Tel: 05 61 28 90 00
(Autres établissements en France: Aix-les-Bains, La Rochelle, Lyon 3ème, Lyon 8ème, Nîmes, Saint-Etienne)

1 commentaire:

Cécile de Brest a dit…

Tout ça me branche fortement même si la taille du resto me rebute un peu...
Aaaa, le coup des desserts au wok me rend rêveuse !
J'ai goûté des vins chiliens pendant mon séjour en Guyane, j'ai été agréablement surprise, ils sont très bons (ou alors j'ai eu de la chance !)