dimanche 5 décembre 2010

20° en plus feront toujours la différence


Jeudi matin, pour nous laisser toutes les chances de changer nos plans au cas où il aurait trop neigé pendant la nuit et de gagner l'aéroport en roulant à 30mk/h au cas où les routes seraient seulement verglacées, nous avons mis notre réveil à 4h15. Nous avons eu la chance d'arriver à Zaventem sans encombres malgré une température polaire de -10°. Après nous être garés dans le parking longue durée, nous nous sommes retrouvés à l'embarquement pas mal en avance, d'autant qu'au final notre vol est parti trois quarts d'heure plus tard que prévu. Pendant que le personnel procédait au dégivrage des ailes de l'avion, nous avons pu admirer par le hublot la magnifique tempête de neige qui avait éclaté juste après notre arrivée à l'aéroport:


Mais notre voyage s'est déroulé sans problèmes. A Lisbonne, nous avons pris un bus spécial qui nous a déposés à deux cents mètres de notre hôtel - et à peine dans la rue, nous avons commencé à transpirer sous nos bonnets, écharpes, gros manteaux et pulls en cachemire. Il faisait 9 ou 10°, le ciel était bleu vif, et je me sentais revivre sous la caresse des rayons du soleil. Après nous être installés dans notre chambre, nous avons filé au Hard Rock Café voisin pour déjeuner. Puis nous nous sommes tranquillement dirigés vers la Place du Commerce et le bord du Tage.

Et en embrassant Chouchou tandis que des goélands sautillaient autour de nous, j'ai eu la sensation de vivre un moment parfait.

Aucun commentaire: