jeudi 20 juillet 2006

Toto en concert

Hier soir, Toto passait au festival des nuits du château de Solliès-Ville pendant que les Pixies se produisaient aux Voix du Gaou. J'aurais sûrement choisi d'aller voir les seconds... si j'avais été au courant qu'ils s'étaient réunis et se trouvaient dans les parages. En l'état des choses, mon beau-frère cherchait quelqu'un pour l'accompagner au concert de Toto et je me suis dévouée parce que 1/mon beau-frère est l'une de mes personnes préférées au monde, et je ne l'avais pas vu depuis un an, 2/ j'ai un nouveau principe: tout tester et dire systématiquement "oui" à ce qu'on me propose (sous réserve que ça reste à peu près raisonnable).

Voilà comment je me suis retrouvée dans un cadre de plein air absolument magnifique, par une très belle soirée d'été, à découvrir le répertoire et les performances scéniques d'un groupe dont, comme la plupart des gens, je connaissais trois chansons ("Africa", "Hold the line" et "Rosanna" pour ne pas les citer - ah, et puis la BO de Dune). Je n'ai qu'une chose à dire: les quinquas de Toto déchirent! Un son rock à la fois lourd et mélodieux, comme je les adore; des musiciens parmi les plus doués de leur génération (les solos étaient estomaquants) et qui prenaient un plaisir visible à jouer pour nous... Qu'importe qu'ils n'aient pas vraiment le look de l'emploi avec leurs fringues de chauffeurs routiers et leur début de bedaine. C'était un pur bonheur d'entendre Bobby Kimball pousser sa voix, de ne même pas voir bouger les bras de Simon Philips tellement il frappait vite sur sa batterie, et surtout de sentir les basses cogner au plexus et se réverbérer dans tout le corps.

Bien aimé aussi discuter avec David à une heure du mat' sur mon balcon avec une Smirnoff on Ice et une clope chacun (à soirée exceptionnelle, dérogation à la règle), puis le voir bidouiller le lecteur de cartes photo de mon ordi portable avec deux couteaux à dents parce que comme une andouille, j'avais fourré dedans le Memory Stick de son nouvel appareil pour récupérer les vidéos du concert - sans vérifier au préalable qu'il acceptait ce type de carte, ce qui évidemment n'était pas le cas. On s'est tapé un fou-rire mémorable. Est-ce que j'ai déjà dit que David est l'une de mes personnes préférées au monde? Bref, encore une très chouette soirée. Je les accumule depuis le début de l'été; pourvu que ça dure!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Here are some links that I believe will be interested

Anonyme a dit…

Very pretty site! Keep working. thnx!
»

Anonyme a dit…

Your are Excellent. And so is your site! Keep up the good work. Bookmarked.
»